Nouveau RGIE au 1er juin 2020

Le 1er juin 2020, le nouveau Règlement Général sur les Installations Électriques (RGIE) entrera en application. Il s’agit là d’une revision complète et très attendue de l’ancien règlement, vu que celui-ci a presque 40 ans. Philippe Cotton, Expert Electricity Academy chez Vinçotte, nous en dit plus.

Séances d’information de Rexel

L’arrivée d’un nouveau RGIE n’est pas une surprise. Notre rôle en tant que partenaire privilégié est de vous fournir du matériel électrique, mais également et surtout, de vous accompagner. Un des aspects de cet accompagnement passe sans aucun doute par les formations. Vous avez été plus de 2 000 personnes à assister aux séances d’information organisées par Rexel, en partenariat avec Vinçotte, à Mons, à Liège, Hasselt, Charleroi, Marche-en-Famenne, Genval et Anvers. Philippe Cotton s’est chargé des séances francophones. Nous nous sommes entretenus avec lui afin d’en savoir plus sur les principaux changements en vigueur à partir du 1er juin 2020.

Gosselies

Liège

Hasselt

L’application du nouveau règlement sera-t-elle ferme dès le 1er juin ?

P. Cotton: « Dès le 1er juin 2020, toutes les nouvelles installations électriques devront répondre aux prescriptions du nouveau règlement. Et toutes les installations existantes seront contrôlées selon le nouveau RGIE. Toutefois, le SPF Économie a mis en place une période transitoire de 2 ans. Pour les installations réalisées avant le 1er juin et contrôlées par après, vous aurez donc la possibilité d’appliquer les dérogations prévues dans la partie 8 du RGIE ou de réaliser une analyse de risques le cas échéant. À partir du 1er juin 2022, il faudra toutefois appliquer le nouveau RGIE, sans exception. »

Quels seront les changements majeurs au 1er juin 2020 ?

P. Cotton: « L’ancien RGIE datait de 1981. Or, en 39 ans, les installations électriques ont connu de nombreuses évolutions. La structure n’était donc plus adaptée, car il était difficile de compléter le règlement. Le premier grand changement est donc une adaptation de cette structure selon le modèle des normes internationales. Ceci permettra d’intégrer plus facilement de nouveaux éléments au RGIE. Pensez à l’alimentation de bornes de recharges pour véhicules électriques, par exemple. »

Est-ce pour cette raison que le nouveau RGIE comprend 3 livres ?

P. Cotton: « En effet. Le RGIE a été restructuré en 3 livres. Livre 1: très basse et basse tension, livre 2: haute tension, et livre 3: installations électriques pour les réseaux de transport et de distribution de l’énergie électrique. Cette organisation par domaine de tension vise à simplifier l’utilisation du RGIE qui se veut plus pratique, mais aussi à intégrer plus facilement les nouveaux éléments. Dans ce but, la structure des chapitres se calque sur celle des normes internationales, en particulier la IEC 60364. »

« La structure a été entièrement revue pour permettre des adaptations futures. »
Philippe Cotton, Expert Electricity Academy chez Vinçotte

Le contenu a-t-il, lui aussi, évolué ?

P. Cotton: « Le travail effectué jusqu’à présent était principalement un travail de restructuration de la matière afin de pouvoir y ajouter les dernières évolutions. La deuxième phase de travail a déjà débuté et consiste à intégrer des sujets existant au niveau international et/ou européen, mais qui ne figurent pas dans le RGIE 2020 et cela sur simple publication au Moniteur. Le travail s’effectue donc en deux phases. Il faut s’attendre à des évolutions du RGIE après le 1er juin, même si quelques modifications ont déjà été intégrées à la nouvelle version. »

Quelles sont-elles ?

P. Cotton: « La plus remarquable est la refonte complète de l’article 104 de l’ancien RGIE sur les mesures de prévention contre l’incendie. Un groupe de travail s’est penché sur la question et a remis cet article au goût du jour en tenant compte des remarques du terrain avec la création de deux nouveaux chapitres: les installations de sécurité qui remplacent le concept d’installations vitales et l’introduction du concept d’installations critiques. Une autre grande nouveauté est l’application de la Construction Products Regulation (CPR) pour tous les câbles et conducteurs isolés placés dans les bâtiments. Enfin, le nouveau RGIE se dote de nouvelles définitions. »

D’après vous, quelles seront les premières évolutions après le 1er juin 2020 ?

P. Cotton: « Un des premiers points sera très probablement la venue d’un nouveau chapitre dans la partie 7 du RGIE concernant l’alimentation des bornes de recharge pour véhicules électriques. Mais je pense aussi aux installations électriques dans les locaux à usage médical, aux installations électriques dans les établissements agricoles et horticoles ou encore aux installations photovoltaïques supérieures à 10 kVA qui ne sont actuellement pas repris dans le RGIE. Il est donc très important de garder ces changements à l’œil et de continuer à se former. »

Vinçotte Academy organise de nombreuses formations et webinaires sur le RGIE 2020, allant de modules spécifiques d’une demi-journée à des formations complètes de 4 jours.

Partagez cet article